comment régler le ph/EC la température comment savoir si tous va bien

Auteur  
# 18/09/2012 à 21:12
si ont pouvait me répondre sur mes questions comment débuter? avec quel matériel pas trop compliqué il parait qu'il ni à pas trop de de savoir Lol à savoir juste des règles n'a respecté aidé moi g un espace de 10 m² et pense à un box comme vous dites dite merci pour tout renseignement Marco
# 19/09/2012 à 13:38 joz59
BONJOUR MARCO
Un testeur d’Ec permet de mesurer la teneur en sels minéraux de la solution nutritive, mesurable grâce à son électro-conductivité. L’eau pure (comme l’eau de pluie)
ou distillée ne conduit pas l’électricité. L’ajout de sels est le seul moyen de rendre l’eau conductrice. Les engrais que l’on verse dans la solution nutritive augmentent
son pouvoir d’électro-conductivité. Tester l’EC chaque jour est donc primordial si l’on veut savoir s’il faut ou non, et dans quelle dose, ajouter de l’engrais.
# 19/09/2012 à 13:40 joz59
mesure et dosage
Quand l’EC augmente, cela signifie que la plante a consommé plus d’eau
que d’engrais. Il faut donc faire descendre l’EC en ajoutant de l’eau.
Réciproquement, un EC trop faible indique un manque d’engrais dans la
solution. Vérifier l’EC une fois par jour permet le bon déroulement des cycles
de la plante. Généralement, les mesures d’EC s’échelonnent de 0,8 à 1,4
durant le stade végétatif, et de 1,4 à 1,6 pendant la préfloraison pour atteindre
les 1,6 à 2,2 (culminant à 2,6) suivant le développement des plantes. Les
minéraux présents dans les engrais émettent un courant électrique que l’ECmètre quantifie. Les besoins nutritifs des plantes venant à croître, le niveau
d’EC augmente proportionnellement. De plus, l’accélération du métabolisme
(rayonnement lumineux important par rapport à la superficie à éclairer,
enrichissement au CO²...) de la plante nécessite un suivi en conséquence
des valeurs d’EC. Un EC-mètre indique la valeur générale des imperfections
et des minéraux contenus dans l’eau, sans préciser spécifiquement la
concentration en macronutriments (N, P, K) et micronutriments (Ca, Mg,
S, Cu...) dilués dans l’eau. La solution nutritive et l’eau des réservoirs
hydroponiques doivent être changées une fois par semaine afin de renouveler
correctement les macronutriments et micronutriments.
# 19/09/2012 à 13:42 joz59
les engrais
En terre, tester l’EC de l’eau ayant traversé les pots est intéressant pour
prévenir contre une éventuelle sur-fertilisation en sels nutritifs, accumulés
autour des racines à cause d’un mauvais drainage. Si c’est le cas, il faut
rinçer la terre avec de l’eau au pH ajusté, ou avec une solution enzymatique
(bactéries vivantes décomposant les racines mortes et sels nutritifs pour les
rendre assimilables par les racines).
La mesure de l’EC est sensible à la température. Les testeurs de bonne
qualité sont équipés d’un système ATC = à compensation thermique, manuel
ou automatique. Tenir compte de la température est indispensable pour
obtenir une mesure pertinente. La température de la solution nutritive doit
être la même que dans le réservoir.
Entretien
Les testeurs d’EC ont une durée de vie qui dépend de l’entretien qu’on leur
procure. Après chaque utilisation, conservez la sonde humide et propre en
permanence. Car si la sonde est corrodée, les relevés ne sont plus fiables. Il
faut alors racheter une sonde ou un testeur.
Il est préférable de vérifier l’EC de l’eau de votre robinet, de la solution
nutritive et de l’eau de drainage qui s’écoule du support de culture et ce,
quotidiennement.
# 19/09/2012 à 13:44 joz59
PH

Le potentiel hydrogène (ou pH) mesure l’activité chimique des ions hydrogènes (H+) en solution. Plus couramment, le pH mesure l’acidité ou la basicité d’une solution. Il est important de le surveiller car il joue un rôle déterminant dans la disponibilité des nutriments que la plante a besoin d’assimiler.
Le pH se mesure sur une échelle de 0 à 14 ; 7 étant neutre. Il est indispensable de le maîtriser dans le cadre d’une culture en terre ou en hydroponie puisqu’il optimise l’assimilation des nutriments par les racines. Un pHmètre permet de mesurer le pH d’une solution nutritive tout en tenant compte de la légère acidité des engrais
et additifs employés. Gérer le pH se fait à l’aide de régulateurs de pH : une solution de pH down (acidifiant l’eau) et un pH up (liquide rendant l’eau plus alcaline
ou basique). Sur une culture en terre, l’eau d’arrosage s’établit sur des valeurs de pH de 6,2 à 6,4 en croissance et de 6,6 à 7,0 en floraison. Plus acide en milieu
hydroponique, le pH de l’eau est de 5,6 à 6,4 en croissance et de 6,0 à 6,5 en floraison. Vérifiez le pH au minimum tous les deux jours.
# 19/09/2012 à 13:48 joz59
la température 22 A 23.5
# 19/09/2012 à 17:03
merci joz59 ta réponse et complète c cool d'avoir pris le temps de m'expliquer et je pense que ça va pouvoir servir aux autre personnes je dois pas etre le seul à me le demandé enfin maintenant je sais merci
# 20/09/2012 à 15:01 joz59
de rien
# 28/09/2012 à 17:29
joz59 n'a pas "la main verte" mais le coeur vert comme il le dit si bien !
# 29/09/2012 à 16:31 joz59
merci richardesow
Répondre à ce message
Code incorrect ! Essayez à nouveau